Cocon Sémantique


Le cocon sémantique est parfois vu comme une simple suite de pages web liées entre elles par des liens hypertextes. Mais le cocon sémantique est bien plus que cela, c’est une technique de SEO qui cherche à répondre précisément aux demandes des internautes et à pousser un site sur un axe sémantique concurrentiel, par un maillage interne pertinent. Découvrez comment fonctionne un cocon sémantique et comment le mettre en place.

Qu’est-ce qu’un cocon sémantique ?


Le cocon sémantique est un concept majeur du référencement naturel (SEO) conçu par Laurent Bourelly, consultant SEO. Il s’agit d’un type d’architecture de site web, basé sur une analyse sémantique des besoins des visiteurs. Ainsi, il prend la forme d’une arborescence regroupant les pages de même thématique dans des silos et reliées entre elles par un solide maillage interne. Chaque page de ce maillage doit être optimisée en fonction des requêtes des internautes.

L’architecture des pages possède plusieurs couches : la page mère ou index, les pages enfants, et les pages complémentaires. Tout l’intérêt du cocon sémantique et de structurer ces pages et de les lier par une stratégie de linking interne pour faciliter la navigation.

Pour mettre en place ce type de stratégie, il est important de bien connaître sa cible et son comportement. Pour cela, les responsables SEO définissent des « buyer persona », des profils d’utilisateurs spécifiques, et analysent leurs requêtes pour bâtir un modèle qui y réponde au mieux.

Pourquoi le terme de « cocon » ? Parce que le regroupement de pages par thématique doit constituer un cocon pour l’internaute, qui y trouvera tous les informations qu’il recherche en navigant de page en page et sera donc retenu plus longtemps sur le site.

Quel est l’intérêt d’un cocon sémantique pour le SEO ?


cocon sémantiqueLe cocon sémantique est une technique très efficace pour le référencement naturel de votre site web. Tout d’abord parce qu’il permet de positionner votre site comme un expert sur un thème particulier, aux yeux des internautes comme aux yeux de Google. Grâce au champ sémantique déployé sur les pages du cocon, la thématique du cocon sémantique est facile à identifier pour les algorithmes Google, et votre positionnement augmentera automatiquement.

Ensuite, le cocon sémantique vous permet de cibler des mots-clés concurrentiels et de bien vous positionner dessus. En effet, pour mettre en place votre cocon sémantique, vous devrez non seulement repérer les mots-clés généraux liés à votre thématique, mais aussi les mots-clés plus spécifiques, notamment ceux de la longue traîne. Chacune de vos pages pourra adresser autant de mots-clés appartenant au champ sémantique des mot-clé concurrentiels, sans avoir besoin de faire de stuffing (pénalisé par Google). Vous serez donc mieux positionnés qu’un site qui cible un unique mot-clé et développe son contenu sur cette seule base.

Mettre en place un cocon sémantique contribue ainsi non seulement à accroître votre expertise et votre positionnement, mais aussi votre popularité. En effet, il est nécessaire de créer plusieurs pages pour nourrir votre cocon, hiérarchisées entre elles et liées par des backlinks. Et en matière de référencement naturel, on sait que plus de pages signifie plus de popularité.

Comment déployer un cocon sémantique ?


Pour mettre en place un cocon sémantique, il y a plusieurs étapes à respecter. Tout d’abord, vous devez définir votre cible ou « buyer persona ». Établissez pour chaque profil de votre audience des fiches descriptives très précises, avec leur âge, leur profession, leurs traits de caractère, leurs centres d’intérêts et objectifs. Définissez les questions que peut se poser votre cible, et cherchez à établir son comportement de manière précise, de la requête qu’il sera amené à taper dans le moteur de recherche Google au parcours de navigation qu’il sera amené à suivre sur votre site. Cette étape est très importante car l’objectif premier du cocon sémantique est de répondre à ces questions.

Après avoir défini avec précision le cheminement de vos « buyer persona », vous devez établir un plan de votre cocon sémantique (Freemind). Identifiez les mots-clés utilisés par votre cible, que ce soient des mots-clés génériques ou spécifiques, populaires ou appartenant à la longue traîne, et établissez les pages à partir de là. L’index devra répondre au mot-clé principal, les pages filles aux mots-clés annexes, et ainsi de suite.

L’étape suivante est de rédiger le contenu des pages de votre cocon sémantique. Veillez à y intégrer vos mots-clés cibles et travailler leur champ sémantique, mais aussi à produire un contenu optimisé, lisible et pertinent pour retenir votre cible sur votre site et l’inciter à plonger plus profond dans votre cocon sémantique.

C’est là que les choses deviennent intéressantes : vous devez ensuite réaliser le maillage interne de votre site (linking) pour organiser ces pages selon la technique de maillage en silo. Mettez en place des ancres optimisées pour renvoyer vers les autres pages du site, afin de faciliter le crawling de Google dans vos pages mais aussi le cheminement de l’utilisateur.

Il est important également de ne pas isoler le cocon sémantique : veillez à introduire des liens internes (netlinking) depuis d’autres pages de votre site extérieures au cocon sémantique, les réseaux sociaux, ou encore des sites partenaires en échange de liens.