Plan migration et refonte SEO


Qu’est-ce qu’un plan de migration en référencement naturel ?

 

Le plan de migration en SEO, est un ensemble de redirections des pages web (URLs) lors d’une refonte totale ou partielle d’un site internet. C’est une prestation SEO du domaine technique.

Ce processus SEO permet de lister toutes les URLs d’un site concernées par une migration ou refonte. Ce tableau a pour but de déterminer au cas par cas les redirections nécessaires vers les nouvelles versions d’URLs.

 

refonte migration redirection et seo

 

Quelle est l’utilité SEO d’un plan de migration dans une refonte de site web ?

 

Le plan de redirection lors d’une refonte est destiné à établir un listing exhaustif des URLs allant bénéficier (ou pâtir suivant les choix) de modifications structurelles afin d’établir un table de redirection 301.

Ces redirections permanentes vont, lors de la mise en ligne des nouveaux contenus, re-rooter les utilisateurs et robots d’indexation (Crawler) des moteurs de recherche cherchant à accéder à d’anciennes URLs vers les nouvelles et leurs nouveaux contenus en ligne.

D’autres cas de figure peuvent induire un plan de redirection :

  • Déplacement de contenus massif,
  • Refonte de l’arborescence,
  • Remaniement/modification d’URLs (répertoires, catégories, mise en conformité),
  • Abandon de pages Web, répertoires,
  • Changement de domaine,
  • Manipulation de la popularité interne…

 

L’utilité du plan de migration est donc :

 

  • de ne pas perdre l’utilisateur en provenance du SEO, mais aussi des divers autres canaux d’acquisition web (direct, SEA, social, referal…) en lui servant une page 404,
  • de ne pas servir des URLs inaccessible répondant en 404 aux robots d’indexation des moteurs de recherche,
  • de faciliter la mise à jour de l’index des moteurs de recherche via des redirections 301 et 410,
  • de conserver un trafic SEO stable lors de changements conséquents d’un site internet,
  • de transférer la thématisation, l’antériorité, la popularité d’une ancienne page vers une nouvelle,
  • de re-clusteriser sémantiquement votre nouveau site web.

 

plan de migration et refonte seo

 

 

Comment monter un plan de migration ?

 

La génération d’un mapping d’URLs exhaustif

 

L’établissement d’un plan de migration (ou plan de redirection) en SEO, commence d’abord par la génération d’une liste d’URLs concernées par les changements cités plus haut.

Ce listing doit être généré via :

  • Un crawl complet du site web et du sitemap.xml,
  • Une identification des pages déjà redirigées afin de mettre à jour les 301 le cas échéant,
  • Une identification des URLs bénéficiant d’une popularité externe importante (backlinks de qualité).

 


Si vous êtes pris par le temps et que votre objectifs est uniquement de maintenir le trafic, vous pouvez aussi vous concentrer uniquement sur les pages représentant 90 % de votre trafic via un export Analytics. Vous délaisser ainsi une partie de vos pages, mais conservez à court et moyen terme votre trafic web. Sans rentrer dans le détail, cette solution (même si moins conseillée) reste assez efficace en cas d’urgence.

En effet, si la logique veut que les pages les plus performantes soient celles les plus crawlées par les moteurs de recherche. Les pertes seront donc minimes et le gros de la thématisation, popularité, et performance sera bien repris et redistribué aux nouvelles URLs de destination.

Attention à tout de même bien cibler les pages qui même ne faisant pas de trafic, représentent un fort amas sémantique et de thématisation. À Moyen terme, leur perte pourrait influer négativement sur vos positions.


 

Une fois cette liste d’URLs établie, il faudra travailler :

La correspondance d’URLs

 

C’est la tâche la plus fastidieuse (dans certains cas), quant à la mise en place d’un plan de redirection. L’objectif est d’établir avec finesse une correspondance des anciennes pages avec les futures URLs n’ayant pas la même structure.

Cette opération s’effectue en prenant en compte :

  • La thématique de page : le but est de ne pas trop déstabiliser les moteurs de rechercher en passant d’un sujet précis à une page s’éloignant trop de la thématique. Si l’URL change et que le contenu est conserver tel quel alors l’opération est simple.
  • La densité de contenus : une page performante ayant un contenu riche doit conserver cette caractéristique. Ne pas passer d’une page de 1500 mots à une de 300.
  • La structure des répertoires : toujours dans la même optique, les anciennes pages d’un répertoire spécifique doivent pointer vers un répertoire équivalent dans la nouvelle structure.

 

Dans le cas où vous souhaitez faire un bon nettoyage de printemps, et supprimer des pages nocives, inutiles ou caduques, aucune URL n’est donc prévue dans la nouvelle structure du site. Il faudra ou amorcer une désindexation via des 410.

Le choix de redirection : 301 ou 410

 

Dans un plan de redirection (migration) en vue d’une refonte SEO ou de restructuration de site, l’idée est d’optimiser son site pour une meilleure performance Organic.

Il faut alors identifier les pages performantes et celles n’ayant pas d’intérêt. Sur un site web de plus de 5 000 pages on peut d’abord identifier les segments (URLs ou répertoires) du site qui génèrent le plus de trafic et les rediriger de manière permanente vers de nouvelles versions techniquement et sémantiquement plus optimisées pour le référencement naturel.

Dans ce cas, il faudra obligatoirement utiliser une redirection de type 301 (permanente) afin de réattribuer tous les acquis SEO (popularité, thématisation, performance) des anciennes pages vers les nouvelles.

 

Attention ! La redirection 301 transmet aussi les aspects SEO négatifs d’une page web, il est donc parfois nécessaire de laisser tomber les pages identifiées comme néfastes pour un site web.

 

La redirection 410 (gone), s’inscrit dans une logique de désindexation et de non prise en compte pour le référencement. C’est par ailleurs, un moyen efficace de rationalisation du budget crawl.

Dans une refonte en vue d’une optimisation du référencement naturel, le but est aussi d’optimiser la qualité du crawl des moteurs afin qu’ils ne se concentrent que sur les pages à forte valeur ajoutée du site.

Dans cette logique, le but est d’identifier toutes les pages de faible valeur : netlinking spammant, contenus pauvres, spider trap, pages profondes non crawlées… et de les rediriger via une 410. Ainsi, le moteur de recherche mettra à jour sont index plus rapidement (qu’en tombant sur les 404) et ne cherchera plus à crawler ces pages pour concentrer ces ressources d’analyse sur les pages utiles au SEO du site.

 


 

Les erreurs les plus courantes à éviter lors d’une migration de site web :

 

  1. Migrer sans plan de redirection,
  2. Rediriger toutes les URLs d’un site vers la page d’accueil,
  3. Migrer en déployant des redirections 302 (temporaires),
  4. Ne pas respecter une correspondance thématique lors du choix des nouvelles URLs de destinations
  5. Ne pas intégrer d’optimisation SEO dans sont projet de refonte,
  6. Ne pas opérer d’écrémage des URLs à faible valeur ajoutée.

 

Accélérer la mise à jour de l’index après une refonte/migration de site web :

 

Afin d’accélérer de processus de mise à jour de l’index Google l’objectif est de lui forcer un peu la main :

  • Déployer le plan de redirection sur votre serveur (et le tester),
  • Forcer le crawl de votre home via la Search Console,
  • Soumettre votre ancien sitemap.xml dans la Search Console afin de forcer Google à identifier vos redirections
  • Attendre 15 jours,
  • Déployer votre nouveau sitemap.xml et le soumettre dans la Search Console.

 

Les outils nécessaires à la réalisation d’un plan de migration :

 

  • Un crawler permettant de faire un mapping complet et les tests de redirection : Screaming Frog,
  • Votre sitemap.xml complet en cas d’URL orpheline non découvertes au crawl, mais importantes,
  • Majestic SEO pour identifier les URLs à forte popularité,
  • Excel : traitement du crawl de la popularité, concaténation, remplace vite,
  • Pour aller vite : Fuzzy Lookup Excel pour les gros sites (matching automatique sur un critère de similarité des URLs),
  • Un éditeur de code tel que Sublime text.

 


 

Consultant en référencement naturel | Théophile Ordinas