Les outils SEO


Le SEO a beau être un métier qui nécessite de savoir analyser un code HTML et d’en tirer les principales conclusions à la main, il n’en reste pas moins difficile de réaliser cette tâche en présence de sites web à forte volumétrie d’URLs. C’est pourquoi la communauté de consultants SEO et développeurs web a su s’adapter et trouver des solutions afin de faciliter notre analyse en portant le référencement naturel à un autre niveau.


Les outils pour le SEO

 

Les outils SEO prennent aujourd’hui diverses formes : scraper, crawler, analyse de liens, analyse de positionnement… et j’en passe. Pour ma part, je vais lister une série d’outils SEO qui me sont le plus utiles afin de mener à bien mes audits SEO (techniques, sémantiques et de popularité) et rapports de performance (positionnement et trafic) pour déceler la majorité des problèmes rencontrés sur un large panel de sites web.


Les outils SEO techniques

Les problèmes techniques sont souvent la cause de nombreux maux SEO ! Il n’est pas rare de voir des sites dont la structure sémantique est plutôt bien ficelée, qui ne performent pas ! C’est la où l’analyse technique révèle souvent des soucis d’indexation, d’accessibilité, de crawl, de duplicate content ou encore de spamdexing. Ceux-ci induisent une mauvaise lecture du site par les moteurs et par conséquent une mauvaise indexation des contenus. Voici les principaux outils permettant de déceler ces problèmes .

L’outil de Crawl indispensable en SEO – Sreaming Frog

Crawler SEO - Screaming FrogCe crawler est l’outil SEO de référence afin de parcourir un site en simulant le passage des robots des moteurs de recherche (ou spider) via les liens rencontrés sur l’ensemble des pages du site. Il va nous permettre d’extraire une série d’informations sur les pages d’un site et de déceler d’éventuelles erreurs.

Parmi les infos rapatriées : URLs, code de réponse serveur (200, 3xx, 4xx, 5xx),  balises <title>, balises <hn> des pages,  méta-descriptions, balises méta robots, URLs canoniques…

Le cawler sur-gonflé peut être configuré de manière à ne crawler que certains types de contenus qui seront à inclure ou exclure des répertoires (pratique sur les grosses volumétrie de pages). Cela peut aussi servir à crawler uniquement une liste d’URLS ou à extraire des éléments et balises spécifiques… Bref, les configurations sont nombreuses et vont nous permettre de réaliser, entre autres, des Audits SEO techniques, des Plans de migration, les prémisses d’un Audit éditorial… et j’en passe.

Cet outil SEO est indispensable pour un référenceur. Il est bien-sur possible de coder votre crawler vous-même, cependant ce programme dispose d’une UX travaillée et permet de traiter les données plus efficacement.

Les outils SEO techniques Google :

La Search Console

gestion du seo - google gearch console

La Search Console va permettre de maîtriser en partie diverses problématiques liées à l’indexation, l’intégration des micro-données, les erreurs d’explorations, et les pénalités pour en identifier la provenance et y apporter les corrections.

Données Structurées

Test de données Structurées

L’outils de test de données structurées s’avère extrêmement utile lorsqu’il s’agit d’identifier la présence de celles-ci rapidement ainsi que d’en corriger les erreurs afin de bénéficier d’une implémentation adéquate et lisible.

Page Speed Insight

Outil SEO - Page Speed Insight

L’outils d’analyse de performance est bien utile afin d’identifier d’éventuels problèmes pouvant ralentir votre site, en établissant un score sur 100 pour mobile et desktop. Il nous donne par ailleurs de bonnes recommandations afin de palier ces lenteurs.

Bien que les outils SEO peuvent nous orienter dans nos analyses, la bonne appréhension des problèmes SEO techniques ne peut se faire sans une analyse « à la mano » du site. En effet l’audit SEO technique requiert une identification de certains problèmes ne pouvant pas être décelés via le crawl et les divers outils cités ci-dessus. Tous les templates de pages doivent donc être parcourus manuellement afin d’identifier les éventuels facteurs bloquants.

 


Outils SEO d’analyse sémantique

Les outils principaux relatifs à l’analyse, ou audit sémantique, sont nombreux ! Ils vont nous permettre d’identifier les axes éditoriaux nécessaires pour favoriser certains contenus dits « business ». Le but est d’aller chercher les champs sémantiques les plus porteurs afin de les déployer page par page.

Le Key Word planer – Google

 

L’étude sémantique nécessite une certain nombre d’outils d’analyse de mots clés, nous pouvons citer le plus connu, émanant de notre cousin SEA, le Key Word Planer de Google. Malgré des défauts certains, cet outil (si vous disposez d’un compte SEA actif) va nous permettre d’aller chercher le volume de recherche des mots clés visés, leur coût par clic (CPC) et l’intensité de la concurrence afin de dénicher les mots clés à fort potentiel de trafic et de voir si il est pertinent d’engager un effort éditorial et de Netlinking dessus.

Keyword Magic Tool – SemRush

 

Cette analyse de mots clés peut aussi être réalisée à l’aide du Keyword Magic Tool de SemRush qui va tant bien que mal nous donner le volume de recherche, un indice de concurrence, le CPC, et un indice de difficulté des mots clés. L’outil de SemRush est intéressant mais malheureusement, la base de données de mots clés recensés n’est pas aussi large que celle de Google ( surpris ? ) et on constate de fortes disparités entre les volumes de recherche sur un même mot clé d’un outil à l’autre.

Answer The Public :

Answer the public - Outil SEO sémantique

Si vous souhaitez vous orienter sur un trafic de type opportuniste vous allez très certainement vous servir de cet outil SEO génial ! Il va nous permettre de rapatrier toutes les questions relatives à une thématique donnée. Quand on voit que Google propose désormais une réponse directe au questions des internautes dans les SERPs, on peut effectivement juger pertinent de tenter d’y répondre. Encore faut il savoir à quelles questions répondre afin de produire divers contenus dédiés. Ainsi vous « répondez au public » et tentez de diriger un trafic opportuniste. Par la même occasion, vous ajoutez au poids sémantique de la thématique sélectionnée… Maline la buse !

D’autres outils d’analyse de mots clefs existent mais il serait trop fastidieux de tous les énumérer. En effet, un florilège d’outils sémantiques sortent quotidiennement… du bon au moins bon (Ubersuggest, SEO Quantum, SEO Hero…).


Outil SEO d’analyse de Netlinking

Analyser la popularité avec Majestic SEO

 

Majestic SEO - NetlinkingLes liens externes (ou backlinks) représentent un facteur très sensible dans une stratégie de référencement, il convient donc d’analyser chaque domaine et page comportant un lien pointant, ou allant pointer vers votre site. Chaque lien effectué vous transmet une série de données contribuant à augmenter la popularité du domaine et sa force sur une thématique. À l’inverse, cela peut affecter négativement votre popularité et le SEO du domaine si les liens établis sont de piètre qualité.

Majestic SEO est un outil SEO payant permettant d’analyser la qualité des profils de liens des domaines, pages. La plateforme va vous donner diverses informations afin de vérifier, en amont de la mise en place d’un backlink, si le jeu en vaut la chandelle ou si au contraire vous allez pénaliser votre domaine via des liens toxiques. Les indicateurs tels que le Trust Flow (TF : indice de confiance du domaine) et le Citation Flow (CF: nombre de liens pointant vers un site) vont vous permettre de déduire assez rapidement l’opportunité SEO (ou non) d’un éventuel lien.

Ex : un site ayant un TF de 9 pour un CF de 46 n’est pas forcément une bonne affaire, car un grand nombre de liens pointent vers lui mais n’ont pas augmenté le Trust Flow. À l’analyse, on s’aperçoit très vite qu’ils sont de mauvaise qualité : trop de liens pour peu de domaines référents, des domaines référents à faible TF, des domaines réputés spammant… Il faudra donc écarter le site web des domaines référents potentiels.

C’est aussi un outil très utile si vous souhaitez racheter des domaines expirés et remonter des sites dessus pour bénéficier d’une popularité déjà établie par d’anciens propriétaires. Cette analyse, couplée à un aperçu des versions antérieures du site sur la WayBack Machine vous orientera rapidement dans votre décision d’achat.


Outils SEO de suivi SEO

Analyser le trafic avec Google Analytics

 

analyse des performances seo google-analytics

Google Analytics, même dans sa version gratuite, est un outil de suivi des performances d’acquisition extrêmement puissant et précis. Il permet notamment l’analyse des données de trafic SEO, ainsi que de tous les leviers d’acquisition : Référent, SEA, Direct, Affiliation… L’outil donne la possibilité de visualiser la qualité du trafic émanant des divers leviers avec des remontés de données tel que le taux de rebond, la durée des session, le nombre de pages par session, le cheminement de l’internaute au travers du site, la segmentation du trafic par devices (mobile, tablette ou desktop) ou par zone géographique… Tant de données qui vont permettre de qualifier le trafic émanant des divers leviers Web-marketing et d’adapter la stratégie d’acquisition en fonction.

En se concentrant sur le SEO, il est donc possible de discerner les évolutions de trafic post-optimisation et d’adapter la stratégie par rapport aux performances enregistrées. Par exemple, dans le cas d’une stratégie SEO e-commerce, ou une forte hausse du trafic SEO est identifiée, mais parallèlement une hausse significative du taux de rebond et une baisse de la conversion. Ces données vont permettre de déduire un certain problème d’UX sur lequel il faudra se pencher afin de réduire l’impact négatif d’un ajout de contenu, ou d’une optimisation SEO technique afin d’en réduire l’impact sur la conversion.  Et oui –> « Le trafic pour le trafic, c’est pas du Search Marketing, mais du spam ! »

Un autre cas SEO ou Google Analytics va s’avéré pratique, est celui de l’optimisation de votre maillage interne. Bien que cela devrait être fait des suites d’une analyse de logs, on peut tout de même discerner les pages les plus performantes du site et orienter les moteurs de recherche vers les pages des pages plus business. Vous transmettez ainsi de la popularité à des pages en aillant moins, afin de les faire grimper.

Plus faire court, Google Analytics est un compagnon de route indispensable pour le SEM et permet de remonter des milliers de données à analyser en vue d’une adaptation de votre stratégie SEO.

Serposcope

 

Un outils d’analyse de positionnement SEO puissant, fiable et open-source !

outil de positionnement SEOLe Serposcope est un outil SEO de tracking de positions naturelles de mots clés . Il permet au consultant SEO d’analyser les retombées des optimisations de référencement mises en place sur une série de mots clés ciblés. L’outil de positionnement SEO est efficace et précis à condition de bien le paramétrer et permet de tracker les mots clés de multiples projets sans encombre.

Son paramétrage dépend de l’utilisation que vous en avez, vous pouvez très bien l’installer en local et utiliser votre IP pour effectuer les recherches si vous ne tracker qu’un nombre restreint de mots clés. Pour ma part, j’ai effectué une installation sur mon VPS afin de pouvoir y accéder m’importe où et que l’outil ne soit pas dépendant de ma machine locale.

L’outil de tracking SEO à de nombreuses fonctions et va permettre entre autre :

–  de partager des accès restreins aux clients, afin qu’ils puissent consulter l’état de leur positionnement à tous moments,
–  de rajouter des IPs (proxys) sur lesquels seront effectuées les requêtes et ainsi diluer le nombre de requêtes / IP.
–  de lier votre compte anti-capcha (anti-captcha.com pour ma part) à votre Serposcope afin que vos relevés de positions ne soient pas entachés de multiples erreurs,
–  de paramétrer des CRONs récurrents aux heures souhaités,
–  de tracker des positions locales,
–  d’insérer des paramètres au sein des requêtes afin d’obtenir le « véritable » positionnement des mots clés, 
–  d’analyser vos logs afin de déceler les sources d’erreurs…

Toutefois, petit bémol sur les capacités de l’outil à exporter les données de positionnement, qui nécessitent un retraitement plutôt chronophage avant de bénéficier d’un document lisible et fluide.